Stages et contenu à enseigner

En sciences et en mathématiques, le stage d'enseignement consiste, pour l'étudiant, à donner 35 heures de cours dans des classes de l'enseignement secondaire supérieur, sous la supervision de maîtres de stage (en général, deux). De manière à prendre contact avec ses futurs élèves, ses maîtres de stage et les écoles, l'étudiant observera, préalablement à son stage d'enseignement, 10 heures de cours.
Selon la filière choisie, les modalités changent.

En biologie, chimie et physique,

  • Le séminaire d'intégration des stages est commun ; il vise essentiellement à aider l'étudiant à intégrer les apports et outils des différentes activités d'agrégation et les utiliser pour élaborer pratiquement une préparation de cours et concevoir une séquence d'apprentissage ; il a également pour objectif de développer la réflexion par rapport à sa propre pratique d'enseignement et aux méthodes d'apprentissage des élèves. Pour ce faire, l'étudiant est amené à réaliser un portfolio qui l'accompagnera tout au long de sa formation initiale.

En mathématiques,

  • Le séminaire d'intégration des stages se déroule en alternance avec les périodes de stages et il est articulé autour du partage des expériences d'enseignement ainsi que de la présentation de différents outils pour construire une préparation didactique. Pour développer sa réflexion par rapport à sa propre pratique d'enseignement, l'étudiant sera amené à réaliser un portfolio de stages.

Tant en sciences qu’en mathématiques, les stages d’écoute et d’enseignement débutent en novembre, puis s’étalent de janvier à mars.

L’évaluation des stages et séminaires associés est fondée sur les quatre dimensions suivantes :

1. La maîtrise du contenu disciplinaire à enseigner et de la langue française (écrit et oral),
2. Les compétences didactiques en relation avec les disciplines enseignées,
3. Les compétences pédagogiques,
4. Les compétences métacognitives (portfolio).

Comme l’agrégation forme l’étudiant aux compétences précitées, il est indispensable qu’il puisse entamer ses stages en toute sérénité. A ce titre, il est prévu qu’il passe un test sur le contenu à enseigner avant d’entamer son stage et dès sa première année s’il étale sa formation sur deux ans. Ce test, en relation avec le contenu disciplinaire à enseigner, ne devrait pas effrayer les étudiants en formation ; tous lui reconnaissent a posteriori un bénéfice incontournable.

L’étudiant inscrit soit à l’agrégation en biologie, soit à l'agrégation en chimie soit à l’agrégation en physique sera amené à revoir les concepts abordés actuellement dans le cadre du cours de sciences générales dispensé en 4è année du secondaire :

L’étudiant inscrit à l’agrégation en mathématiques sera amené à revoir les concepts abordés actuellement dans le cadre du cours de mathématiques dispensé en 4e année du secondaire et de mathématiques pour scientifiques dispensé en 5e et 6e années du secondaire. 

Des exemples de questions posées par le passé peuvent être trouvés sur Moodle (LMAT2310) ou demandés à l’enseignante. La liste des concepts ci-dessous est simplement extraite du référentiel de la FWB des compétences terminales et savoirs requis en mathématiques (2014, disponible sur le site officiel de la FWB ).