Dissertation doctorale de Camille Tilleul ce 10 septembre

IL&C Louvain-La-Neuve, Mons

Mme Camille Tilleul soutiendra publiquement sa dissertation pour l'obtention du titre de Docteur en sciences de l’information et de la communication

Date 10 septembre 2020 à 17h, (local à préciser)

« Étude des relations entre les pratiques des jeunes adultes sur les réseaux socionumériques et le développement de leurs compétences en littératie médiatique ».

Résumé 

Ma recherche doctorale vise à dépasser l’hypothèse communément établie que c’est simplement en ayant accès et en manipulant fréquemment les médias que les jeunes développent des compétences et des usages vertueux de ceux-ci. Les chercheurs du domaine de la littératie médiatique et de l’éducation aux médias montrent en effet qu’il est nécessaire de s’intéresser aux usages et aux motivations qu’ont les individus à pratiquer ces médias et au développement de différents niveaux de compétences médiatiques que cela permet.

Ma recherche va donc en ce sens, et interroge les relations entre les pratiques des jeunes adultes sur les réseaux sociaux et le développement de leurs compétences en littératie médiatique. Plus particulièrement, elle fait l’hypothèse que plus que la fréquence, c’est la diversité des pratiques sur les réseaux sociaux qui soutient le développement de compétences médiatiques.

J’ai effectué cette recherche en deux temps : premièrement, j’ai mené une enquête quantitative via un questionnaire en ligne interrogeant 350 jeunes adultes belges. Les résultats montrent qu’il existe cinq profils d’usages sur les réseaux sociaux et que ces profils obtiennent des résultats significativement différents lorsqu’ils sont interrogés sur leurs compétences médiatiques.

La seconde phase de ma recherche a consisté en l’analyse de dix entretiens menés auprès de personnes composant les cinq profils d’usages. Elle permet de venir éclairer ces résultats et met en lumière plusieurs types de pratiques. Les résultats montrent, d’une part, comment la diversité des activités de réception et notamment le fait d’adopter une posture curieuse et un intérêt pour des sujets qui dépassent la sphère de l’amitié soutient le développement de compétences en littératie médiatique. D’autre part, ce n’est pas la diversité, mais bien l’engagement des individus dans leurs productions au sein de communautés d’intérêts qui soutient également le développement de compétences médiatiques.

Membres du jury 

Pierre Fastrez (promoteur et secrétaire), Université catholique de Louvain ;
Anne-Sophie Collard, Université de Namur ;
Julie Denouël, Université Rennes 2, France ;
Normand Landry, Université Téluq, Canada ;
Philippe Verhaegen (président), Université catholique de Louvain.

Publié le 02 septembre 2020