Gradescope

Gradescope est un logiciel d’aide la correction des questions ouvertes de tests et d’examens écrits ainsi que de travaux écrits. La qualité des corrections, leur systématisation et un gain de temps sont quelques avantages qu’apporte la plateforme aux enseignants, en leur évitant la lourdeur des corrections manuelles non-assistées des examens et travaux d’étudiants.

Gradescope offre également un module de lecture optique et de correction automatisé des QCM.

Gradescope a initialement été conçu à l’UCBerkeley et est utilisé par un nombre croissant d’universités : « Gradescope is a suite of tools designed to accommodate a common grading workflow. Students or instructors scan and upload their homework or exams. Instructors and GSIs create a living rubric used for grading that allows for speedy grading of large courses. The Gradescope software can reveal valuable statistics about student work and provide a path for students to request re-grades of questions” (https://technology.berkeley.edu, consulté le 10/04/2019)

A l’UCLouvain, quelques enseignants qui ont testé Gradescope et sont enthousiastes. Une licence d’une année a été acquise par l’UCLouvain afin de permettre dès à présent à tous les enseignants de l’UCLouvain de mesurer le potentiel que peut apporter ce logiciel dans leur propre contexte d’enseignement et d’examens.

Qu’apporte Gradescope aux enseignants ? Sans changer aucunement les modalités d’organisation d’un examen écrit en auditoire basé sur des questions ouvertes, Gradescope permet notamment, mais pas exclusivement

  • la correction simultanée par plusieurs correcteurs des épreuves d’examens, une fois les copies des étudiants scannées et injectées dans le logiciel. Bénéfices visés : gains de temps, diminution du risque de perte des copies d’examens lors d’échanges de feuilles entre correcteurs, accès à toutes les copies par tous les correcteurs de partout et tout le temps pour autant qu’une connexion internet soit disponible ;
  • une correction transversale d’une même question pour toutes les copies d’examen. Bénéfices visés : accélération de la correction, plus de manipulation de feuilles papier, transfert possible des remarques d’une copie à l‘autre.
  • la définition de critères de correction et de barèmes de notation communs à toutes les copies, pour chacune des questions (rubrics). Bénéfices visés : accélération du processus de notation, systématisation des critères de correction, équité, ajustements éventuels de notation répercutés et propagés automatiquement.
  • l’accès à des tableaux de bord de statistiques permettant de mesurer le niveau de réussite des questions et de prendre d’éventuelles décisions en conséquence (ajustement de barèmes de notation, suppression d’une question, bonus accordé à l’ensemble des étudiants, …)
  • Une intégration à UCLouvain-Moodle

Ressources, en savoir plus  :