L’UCLouvain lance un nouvel éco-quartier à LLN

        Le nouvel éco-quartier imaginé par l’UCLouvain, situé au nord-ouest de la ville (à l’orée du bois de Lauzelle, entre la N4, le Golf de LLN et le parc scientifique Athéna), prévoit la construction de 1 400 logements sur 30 hectares. Un projet qui était dans les cartons de l’UCLouvain depuis + de 40 ans, puisqu’il figurait déjà dans le schéma directeur initial de la création de Louvain-la-Neuve, en 1972.

        Quelle vision pour cet éco-quartier (qui rencontre des enjeux essentiels pour l’UCLouvain) ?

        • Priorité aux familles et aux jeunes
          Vu le creux de création de nouveaux logements pendant 10 ans à LLN, la priorité de l’UCLouvain est de prévoir plus de 50 % de maisons unifamiliales. En 2019, 708 candidats ont déjà manifesté auprès de l’UCLouvain leur intérêt à venir habiter à Athena-Lauzelle.
           
        • Accessibilité durable à des logements à prix abordables
          L’UCLouvain veut permettre l’achat de nouveaux logements à LLN aux ménages à revenus moyens (en cédant notamment ses terrains, sous bail emphytéotique, à des prix significativement plus bas que ceux du marché). Mais pas uniquement. Sont visés aussi les bas revenus avec 10 % de logements sociaux. L’UCLouvain prévoit aussi un cadre strict pour éviter que de futures plus-values liées à la revente ne servent qu’au primo-acquéreur. L’UCLouvain mettra tout en œuvre pour pérenniser l’accessibilité financière à ces nouveaux logements. Le but ? Permettre que, par la suite, d’autres jeunes ménages puissent bénéficier de cette offre immobilière, aux mêmes conditions.
          Enfin, l’UCLouvain prévoit, main dans la main avec la Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, la création d’un Community Land Trust (CLT), pour réaliser, ensemble, 10% des logements à partir d’une structure commune à créer. Soit un pas supplémentaire pour développer du logement à prix modéré.
           
        • Durable, en osmose avec la nature environnante
          Cet éco-quartier UCLouvain sera respectueux de l’environnement, via la construction de maisons (semi-)passives (toitures vertes, lumière naturelle, panneaux photovoltaïques, systèmes de récupération d’eaux de pluies). Via aussi un aménagement spécifique en lien avec la nature environnante (bois de Lauzelle) ainsi que 3 hectares dédiés à l’agriculture éco-maraîchère urbaine (Ferme de Lauzelle géré par la Faculté Agro Louvain). L’idée est de privilégier les circuits courts, pour une production locale dont bénéficiera notamment la Louvain House.

        • Diversité de l’habitat, mixité et services
          Le quartier Athéna sera mixte, soit un mélange de maisons unifamiliales et bi-familiales (une maison pour deux familles), des appartements, des kots, des habitats groupés et intergénérationnels et des logements sociaux. Le projet UCLouvain prévoit également des espaces communautaires (maison de quartier ou service communal), récréatifs (plaines de jeux) et verts. Enfin, des crèches et une école verront aussi le jour ainsi que des commerces de proximité.
           
        • Mobilité douce
          Le quartier privilégiera la mobilité durable avec une offre de stationnement en périphérie et l’absence de voirie traversante. Les voitures seront encouragées à circuler le moins possible au cœur du quartier, pour laisser la place aux piétons et cyclistes. Des passerelles et circuit pédestres ont également été imaginé, pour rejoindre le centre-ville ou le bois proche.

        L’UCLouvain lance une participation citoyenne
        Le développement d’un quartier d’une telle ampleur nécessite une réflexion solide et partagée quant à sa conception. C’est le rôle du Schéma d’Orientation Local (SOL), outil de planification urbaine prévu par la Région wallonne, qui servira de cadre pour les années à venir.

        Vu les attentes des différents acteurs de Louvain-la-Neuve (Ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, UCLouvain, habitants, étudiants), l’université a décidé de lancer une consultation citoyenne afin que l’établissement du SOL se fasse en co-construction avec chacun des acteurs concernés. Et ce, dès la conception du projet, afin de tenir compte des attentes et besoins des habitants actuels et futurs.

        L’intérêt ? La participation citoyenne complète l’analyse technique et apporte un éclairage complémentaire aux concepteurs. Elle offre par ailleurs la possibilité aux (futur·es) habitant·es et voisin·es de s’approprier et apporter leur contribution à la construction de leur espace de vie.

        Cette concertation citoyenne débute le samedi 27 avril 2019, par une balade urbaine. Les candidats au processus participatif et les personnes intéressées par le projet peuvent s’inscrire sur le site dès ce 25 mars 2019 : www.projet-athena-lauzelle.be.

        Publié le 25 mars 2019