Des cisterciens au numérique

LOUVAINS

Historien diplômé en 1998, Mathieu Demaré, fervent défenseur de la région carolo, nous prouve avec son parcours singulier qu’on peut définitivement allier histoire et informatique.

Bachelier en histoire médiévale à Namur, Mathieu Demaré poursuit son master à l’UCL en 1997 et s'intéresse aux Cisterciens, qui utilisent innovations technologiques de l’époque et terres sans valeur pour ériger leurs abbayes. En Écosse pour un Erasmus, le jeune homme réalise qu’aux gros systèmes de gestion de données de Belgique, est préférée la flexibilité d’Excel ou Word. Cette expérience lui donnera le goût du numérique.

Diplômé et formé comme technicien PC et réseau, il est embauché chez Trasys où il se charge de l’e-commerce et de la gestion des données. En 2001, il est nommé responsable de l’information à la Compagnie Nationale à Portefeuille où il s’occupe notamment du site internet, reconnu en 2007 meilleur site d’information financière belge.

En 2010, il crée Vobiscom, une entreprise de consultance en accompagnement et stratégie digitale auprès d’organisations de Charleroi. Fort de son réseau, il intègre les conseils d’administration de Business for Charleroi, le club d’affaire carolo. Il aide également à la transition du Ciné Le parc vers le Quai10, Centre de l'image animée et interactive à Charleroi, dont il rejoint le CA.

Entré comme Interim Manager chez TechnoFutur TIC (2015), il y devient Responsable des Opérations en 2016. Depuis janvier 2017, il assume parallèlement la mission de coordinateur de l’écosystème digital de Charleroi dans l’accélérateur de start-up Digital Attraction. Ce qui lui permet, à l’image des Cisterciens, d’aider une région délaissée à s’imposer au moyen des nouvelles technologies.

Natalia Paschenko
Journaliste freelance

> www.linkedin.com/in/mathieudemare/

Mathieu Demaré, Licencié en histoire 1998 (UCL).

Photo : Aurélie Clarembaux

    Article paru dans le Louvain[s] de septembre-octobre-novembre 2017