Du neuf dans le soin des caries

LOUVAINS

Innovadent propose une nouvelle solution pour traiter les caries, plus stable et plus sûre.

Les caries, peu de gens y échappent. C’est la maladie la plus répandue dans le monde. Comment la traiter au mieux et au plus vite ? Le projet de spin-off de l’UCLouvain Innovadent vise le développement et la commercialisation d’un nouveau composite dentaire et d’une source lumineuse adaptée qui permet de durcir la matière 5 fois plus vite. Une solution plus efficace et plus confortable pour le dentiste et pour le patient.

« Aujourd’hui, le temps de durcissement sous l’action d’une lumière bleue est trop long. C’est physiquement éprouvant pour le dentiste qui tient l’appareil à bout de bras et la résistance du matériau est parfois insuffisante », explique Luc Randolph, ingénieur civil UCLouvain post-doctorant au Louvain Drug Research Institute (LDRI) qui mène le projet. La véritable innovation technologique ? « J’ai réussi à développer une formulation du composite spécifique, et concevoir une lampe à l’émission adaptée. Combinés, ces éléments permettent un soin dentaire plus rapide et sûr. Depuis 30 ans, aucune firme n’a réellement tenu compte de ces deux paramètres en même temps ».

Coup d'accélérateur

Le projet de Luc Randolph a remporté le 2e prix des Awards 2018 du MedTech Accelerator lancé par le cluster lifetech.brussels. Il s’agit d’un programme qui accompagne les entrepreneurs actifs dans le secteur médical. « Grâce à ce soutien, j’ai eu l’occasion de nouer des contacts cruciaux, d’acquérir des outils d’analyse de marché et de bénéficier d’une certaine visibilité », reconnait le jeune entrepreneur. Un coup d’accélérateur qui lui permet aujourd’hui de finaliser son projet. La solution devrait être commercialisée en 2020. Et après ? « J’ai plein d’idées de nouveaux produits à développer mais j’ai surtout une passion pour la pédagogie », explique-t-il avec enthousiasme. « Enseigner aux étudiants et aussi aux dentistes actifs, dans le cadre d’une formation continue. J’aimerais par ailleurs communiquer la notion de ‘safety’ auprès des praticiens. Rendre les soins dentaires toujours plus sûrs et confortables, c’est un objectif qui me tient à cœur».

> Le projet Innovadent est subsidié par le programme Launch 2017 de la Région de Bruxelles-Capitale-Innoviris. www.innoviris.be/fr

Anne Mauclet
Attachée de communication

    Article paru dans le Louvain[s] de septembre-octobre-novembre 2018