Être né quelque part

LOUVAINS

Sa thèse sur ‘Le statut et la protection des réfugiés en Afrique’ trône toujours sur une étagère du Centre Charles De Visscher pour le droit international et européen. Rencontre avec un ancien et brillant étudiant du Pr Jean-Yves Carlier.

Kinshasa, Louvain-la-Neuve, Montpellier, Genève et depuis 15 ans, le Michigan : le monde semble ne pas avoir de frontières pour Jack Mangala. Un paradoxe, quand on sait que les questions de migrations internationales sont au coeur des recherches de ce diplômé de l’UCLouvain, qui eut la chance de faire son post-doctorat auprès du spécialiste américain du droit des réfugiés James Hathaway (grâce à Jean-Yves Carlier qui avait supervisé son doctorat).

Quand on revient sur ses années en Belgique, celui qui travailla d’abord comme magistrat du ministère public à Kinshasa avant de reprendre des études à l’UCLouvain, évoque dans un même et large sourire la rencontre avec sa future épouse russe alors qu’il faisait l’état des lieux de l’appartement de celle-ci pour le compte du service des logements (où il jobait), la marraine espagnole (une étudiante Erasmus) de son fi ls né à Louvain-la- Neuve, et les nombreuses amitiés internationales tissées dans une ville totalement multiculturelle.

Outre ces souvenirs personnels, Jack retient de son passage à Louvain-la-Neuve deux enseignements marquants : l’exigence de la rigueur scientifique en matière de recherche et l’ouverture au monde. Des valeurs essentielles que l’actuel professeur de la Grand Valley State University place au coeur de sa démarche académique, invitant ses étudiants à redécouvrir leur propre histoire migratoire. Et ceux-ci de s’apercevoir qu’une ou deux générations suffi sent souvent pour (se) trouver « des racines ailleurs ». Celles de notre ‘professeur migrant’ s’ancrent à coup sûr dans un monde résolument ouvert.

> uclouvain.be/mouvements-citoyens-menace-ou-democratie

Benoît Van Oost
Animateur du Réseau des diplômés de l’UCLouvain (Alumni Louvain)

Jack Mangala, licence spéciale en droit international et européen 1993 (DRT), maîtrise en droit international et en droit européen 1994 (DRT), diplôme en science politique et relations internationales 1995 (ESPO).

    Article paru dans le Louvain[s] de septembre-octobre-novembre 2018