Jeunes chercheurs en piste

LOUVAINS

Les nouveaux chercheurs qualifiés FNRS UCL n’aiment pas les tours d’ivoire. La preuve par l'anxiété, l'obésité ou les nouveaux antibiotiques.

Comment les processus cognitifs de base mènent-ils un individu à ressentir de l'anxiété ? C’est le fil rouge des recherches d’Alexandre Heeren : en post-doctorat à l'UGent et à la Harvard University, il a ciblé les processus cognitifs pathogènes impliqués dans le développement des troubles anxieux, tout en utilisant la théorie des graphes pour modéliser les interactions entre ces processus pathogènes. Arrivera-t-il, demain, à prédire le développement d’un épisode psychopathologique ?

Amandine Everard a d’abord contribué à démontrer le rôle de la bactérie Akkermansia muciniphila pour lutter contre l'obésité au sein du laboratoire de métabolisme et nutrition de l'UCL, dirigé par Nathalie Delzenne et Patrice Cani. Elle étudie ensuite, en post-doctorat à l'Université de Paris Diderot, comment la dérégulation du système de la récompense de notre cerveau peut mener à l'obésité. Elle poursuit aujourd’hui ses investigations sur les liens entre système de la récompense, microbiote intestinal et obésité.

Un antibiotique ‘vivant’

Armée d’un séjour à la Harvard Medical School dans le monde de la génétique de pointe et d’un autre, postdoctoral, à la Yale University où elle acquiert une expertise dans différentes techniques de microscopie, Géraldine Laloux entame en 2013 un postdoctorat au sein de l'équipe du Pr Jean-François Collet à l'Institut de Duve de l'UCL, grâce à une bourse ERC (European Research Council) et au FNRS. Son expertise permet de découvrir que la bactérie E. coli utilise le même ensemble de protéines pour répondre au stress causé par l'accumulation de protéines malformées et pour se protéger contre certains traitements antibiotiques. Sa cible, en particulier ? La bactérie Bdellovibrio bacteriovorus, sorte d'antibiotique vivant’ qui ‘tue’ d’autres bactéries pour proliférer. Une piste alternative aux antibiotiques existants ? C’est ce que tentera de savoir la jeune chercheuse qualifiée FNRS…

Quant à Frédéric Crevecoeur, ses travaux se situent à l'intersection des sciences technologiques et des sciences de la santé. Découvrez-les en pp.22-23… D.H.

> http://bit.ly/2fQ2S3W
> http://bit.ly/2v6McYc
> http://bit.ly/2vOQghM

    Article paru dans le Louvain[s] de septembre-octobre-novembre 2017