L’aventure tandem - un Erasmus version miniature

LOUVAINS

Malgré un nom évoquant le vélo à deux places, il n’est pas question de cyclisme. Loin de là. L’opération Tandem vise à encourager les étudiants à la pratique des langues, en les mettant en relation avec des homologues non francophones. Un bel exemple d’entraide linguistique alors que l’Institut des langues vivantes de l’UCL affiche 50 ans.

L’opération Tandem voit le jour en septembre 2013. Au retour d’un Erasmus, Arnaud Goethals, étudiant à la Louvain School of Management, ramène dans ses bagages un concept original pour donner un coup de main aux étudiants dans l’apprentissage des langues. Son idée ? Mettre à profit la présence d’étudiants internationaux à l’UCL et favoriser les échanges par la création de tandems, d’où le nom de l’opération. Chaque membre de celui-ci serait pour l’autre un référent dans sa langue maternelle.

Relayée par l’Institut des langues vivantes (ILV) qui fête aujourd’hui ses 50 ans, l’idée se concrétise par un projet réaliste, jusqu’au succès qu’on lui connait aujourd’hui. Depuis 4 ans, l’opération Tandem récolte un large succès auprès de la communauté étudiante. Cette année encore, près de 600 étudiants – soit 300 binômes –, issus de l’UCL, de la KU Leuven et d’ESN (Erasmus Student Network) ont rejoint le projet.

Surmonter la barrière de la langue

Durant un quadrimestre, les étudiants sont invités à rencontrer leur binôme et à partager des activités. L’aventure Tandem, Cécile Mutombo, étudiante en ingénieur de gestion à l’UCL, l’a partagée avec une étudiante néerlandophone de la KU Leuven : « Tandem est une vraie chance, une expérience très enrichissante ! Cela m’a forcée à me dépasser. J’ai osé parler néerlandais, je ne savais pas que j’en étais capable. Et puis, c’est différent des cours, c’est la vraie vie ». Une mise en situation réelle que les étudiants apprécient, selon Philippe Neyt, directeur de l’ILV : « Ils sont plus à l’aise pour s’exprimer avec un étudiant que face à un professeur qui les sanctionne. Pour eux, c’est rassurant », explique-t-il.

En plus des apports linguistiques – gain en fluidité, amélioration de la prononciation – Tandem est aussi une fabuleuse aventure humaine. Il arrive même qu’une amitié se noue au sein du ‘couple’. Des affinités qui se révèlent dès le premier contact, lors d’une soirée speed datingdestinée à former les tandems. L’ occasion pour les étudiants de se trouver des points communs et de voir si le courant passe entre eux.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, cette expérience d’échange linguistique s’est clôturée début mai, avec la remise des Tandem d’or, d’argent et de bronze, décernés aux 3 meilleurs binômes. Au-delà de ces récompenses, les étudiants restent conscients que les véritables acquis de Tandem sont les apports linguistiques engrangés et les contacts humains que cela favorise.

Une certitude : les étudiants réussissent à se surpasser et osent s’exprimer dans une langue étrangère. « C’est une très bonne expérience, je la conseille à tout le monde ! », conclut Cécile, qui en garde un excellent souvenir. Avis aux amateurs.

Guillaume Debry
Stagiaire en communication

> uclouvain.be/fr/etudier/ilv

Crédit photo : Alexis Haulot

    Article paru dans le Louvain[s] de juin-juillet-août 2017