Tout est sous contrôle

LOUVAINS

 

La crise sanitaire a impacté le monde financier et donc les compagnies d’assurance. Elles doivent gérer la crise de manière très prudente. Ce contrôle prudentiel, Emmanuel Cortese en a fait sa spécialité.

C’est avec un peu de magie qu’Emmanuel Cortese voit son métier d’actuaire : « Il faut quantifier les risques. On pourrait croire que c’est un peu comme essayer de voir dans une boule de cristal, mais tout ceci est issu de calculs minutieux et continus. » Il est en poste depuis le milieu des années 2000 à la Banque Nationale de Belgique après quelques années passées à l’étranger. « Je dois m’assurer que les compagnies seront encore en vie dans un an et au-delà. Qu’elles ont assez d’actifs et qu’elles ont une gestion des risques suffisante pour faire face à tous les engagements qu’elles prennent. »

Prévoir, gérer, organiser, sont des compétences développées certainement sur les bancs des auditoires. Mais Emmanuel a décidé de vivre aussi l’expérience UCLouvain autrement, au travers d’une vie extra-académique bien remplie. « J’ai été président de la Régionale la Namuroise, puis vice-président de la Fédé. J’ai aussi été grand-maitre d’un Ordre d’étudiants. »

Est-ce une plus-value, tant humaine que professionnelle ? « Très certainement. Cela élargit la sphère sociale. De telles fonctions amènent à quitter le site de Louvain-la- Neuve. Même pour un motif de fête, nous allions à Leuven, à Gand, rencontrer d’autres étudiants. » Ces liens noués avec ses confrères et consoeurs néerlandophones sont toujours vivaces aujourd’hui. Il y a aussi les responsabilités et les événements festifs et culturels à organiser. « On devient responsable d’un groupe, on apprend donc à gérer des problèmes qu’on n’a pas soi-même créés. »

Le master en sciences actuarielles de l’UCLouvain, classé 1er mondial par le ranking Eduniversal 2019 dans la catégorie ‘Insurance, Risk and Actuarial Science’, diplôme une trentaine d’étudiant·es chaque année. Un objectif compliqué à atteindre avec une vie extra-académique aussi riche ? « Ça ne m’a pas empêché de réussir toutes mes études, l’astuce étant d’apprendre à bien gérer son temps. »

Sabrina Gaspari
Social Media Editor

Emmanuel Cortese, master en ingénieur de gestion (1998), diplôme d’études complémentaires (1999) et spécialisées (2001) en sciences actuarielles.

 

Article paru dans le Louvain[s] de mars - avril - mai 2021