Un temple à la curiosité du monde

LOUVAINS

Cinq ans, puis dans le train d’Ottignies à Louvain-la-Neuve tout est pareil, les marches de ciment et les tags aussi, puis la fontaine sur la place. Dans la tête tu ne saurais pas refaire le plan des trois rues, mais à peine tu y es que tu les reconnais. Le pèlerinage : cette salle qui vous hébergeait, tout en haut de la bibliothèque des sciences. La rue monte en se tordant. Tu as plaisir à retrouver la vitrine du luthier. Le bâtiment triangulaire, ses lames de cuivre sur les niches et alvéoles où chacun abrite son ordi, son travail et ses rêves. Tu revois en toi les visages. Et puis soudain non : ce sont des totems, des masques, des gravures. Un temple à la curiosité du monde. Et si fi nalement ce n’était pas un musée, mais quand même une bibliothèque encore ? On a touché à Louvain, pas à son utopie. François Bon Écrivain, artiste en résidence à l’UCL (2011-2012), participant à la conférence ‘Création numérique et lecture’ dans le cadre de l’année Louvain des mondes numériques

> https://uclouvain.be/fr/mondesnumeriques

    Article paru dans le Louvain[s] de décembre 2017-janvier-février 2018