Démocraties en danger ? Pensez critique avec l’UCLouvain

Communiqué de presse - Enseignement UCLouvain

      En bref :

      • Nouveau MOOC UCLouvain « Penser critique » dès le 12/02 sur la plateforme edX
      • Pour qui ? Les personnes qui désirent apprendre à se forger leur propre opinion au cœur du système d’information (et de désinformation) mondialisé
      • Comment ? Via une approche interdisciplinaire (anthropologie, didactique des sciences, biologie, etc.), l’apport d’invités extérieurs et un zeste d’humour
      • Son objectif ? Décoder les discours et apprendre à se forger sa propre opinion

        7,5 millions de fake news sur Twitter autour de l’élection de Donald Trump… 80 journalistes tué·e·s en 2018… Une ministre qui mêle marches citoyennes pour le climat et théories complotistes… Comment s’informer de façon fiable ? Sommes-nous manipulé·e·s ?
        Six professeur·e·s de l’UCLouvain et de l’IAD répondent à ces questions dans un nouveau MOOC (cours en ligne) « Penser critique ». Il démarre ce mardi 12 février sur la plateforme edX (et comptabilise déjà + de 700 inscrits). L’objectif : décoder les discours, développer un raisonnement scientifique mais aussi aider au meilleur fonctionnement de nos démocraties.

        L’esprit critique a toujours été au cœur de la formation universitaire à l’UCLouvain. Il est favorisé dans toutes les activités d’enseignement et de recherche. Avec le MOOC « Penser critique », l’UCLouvain va un pas plus loin en proposant une formation spécifique dédiée au développement de l’esprit critique. « Ce MOOC plonge l’apprenant·e au cœur du système d’information (et de désinformation) mondialisé, explique Olivier Servais, professeur d’anthropologie à l’UCLouvain et à la barre du MOOC. Il s’adresse aux étudiant·e·s et à chaque citoyen·ne qui désire aiguiser son esprit critique et apprendre à se forger sa propre opinion ». Le sujet est important et traité avec rigueur, mais non sans une bonne dose d’humour. Vanmulder et Skullenberg, deux agents très spéciaux, qui rappelleront à certain·e·s une série des années 1990, introduisent en vidéo chacun des huit modules du cours en ligne.

        Le MOOC invite à prendre de la distance avec les informations qui nous parviennent : depuis quand parle-t-on de pensée critique ? Quels sont les obstacles à un traitement critique de l’information ? On y apprend aussi, aux côtés d’un professeur de journalisme, à décoder les discours et repérer les mises en scène de contenus qui veulent nous manipuler. « Le MOOC présente les critères sur lesquels se baser pour évaluer la fiabilité d’une information et de sa source », ajoute Jean-François Rees, professeur de biologie marine à l’UCLouvain et spécialiste de la démarche scientifique et du plagiat. « Les quatre derniers modules apprennent à développer un raisonnement scientifique et à évaluer la qualité d’une démarche scientifique ».

        En guise de conclusion, le MOOC UCLouvain soulève une question essentielle : quelles sont les limites de la science ? Un débat qui se veut ancré dans l’actualité : on y aborde par exemple la question du consensus scientifique autour du réchauffement climatique.

        Innovation pédagogique. Le MOOC sera intégré aux cours des étudiant·e·s des secteurs des sciences & technologies et des sciences humaines de l’UCLouvain, sur un mode inversé : les étudiant·e·s suivent les modules du MOOC à domicile et profitent ensuite du cours pour interroger, échanger, débattre sur le contenu avec leur professeur·e.

            Les MOOCs UCLouvain, ce sont 28 cours en ligne sur edX. 18 en français, 10 en anglais. 513 000 inscrit·e·s provenant de 198 pays (depuis 2014). 27 000 certificats de réussite. 14 000 étudiants UCLouvain impliqués.

                Infos : https://www.edx.org/course/penser-critique ou uclouvain.be/moocs
                Contacts presse :

                • Olivier Servais, professeur d’anthropologie à l’UCLouvain, GSM sur demande, olivier.servais@uclouvain.be
                • Jean-François Rees, professeur de biologie marine à l’UCLouvain et spécialiste de la démarche scientifique et du plagiat, GSM sur demande, jf.rees@uclouvain.be

                 

                  Publié le 12 février 2019