Mobiliser la jeunesse pour une culture de paix

Publié le 13 novembre 2017

Communiqué de presse UCL, ULB, VUB et KULeuven 

17 nov. 2017, 17h, UCL à Louvain-la-Neuve

Le WE du 18 et 19 novembre, plus de 200 jeunes âgés de 12 à 25 ans de toute la Belgique, sont attendus à l’UCL sur son site de Louvain-la-Neuve pour célébrer la paix et la citoyenneté. Seuls ou entourés de leurs professeur(e)s ou éducateur(trice)s, ces jeunes représenteront la diversité des langues, cultures et religions de notre pays. Durant la « Conférence PeaceJam », ils auront l’occasion de se rencontrer, d’échanger leurs idées, d’apprendre les uns des autres, de dépasser les préjugés et de s’inspirer mutuellement afin de devenir des leaders de projet pour le bien commun et la paix dans leur famille, école, quartier, communauté ou notre pays.

Shirin Ebadi, la première femme musulmane à recevoir le Prix Nobel de la Paix en 2003, sera l’invitée d’honneur de cette conférence PeaceJam. Elle y parlera de sa vie, de ses valeurs et convictions et de son engagement qui lui a valu le Prix Nobel. Certains jeunes, ayant suivi le cursus depuis son lancement en septembre 2016, présenteront leurs projets à Shirin Ebadi.

Soutenues par la Fondation Bernheim, les quatre universités, l’UCL, l’ULB, la VUB et la KU Leuven, s’unissent autour d’un curriculum éducatif « compassion en action », créé par la Fondation PeaceJam. Elles y voient un moyen concret et attractif de répondre aux situations complexes auxquelles les jeunes font face : peur de l’avenir, perte de sens, de repères, intimidation, harcèlement, discrimination, violence, exclusion. En devenant partenaires de cette rencontre, elles assument ensemble leur responsabilité sociale à la construction d’une société pacifique et inclusive.

Cet engagement sera annoncé, en présence de nombreuses personnalités et des 50 étudiants mentors, le 17 novembre 2017 à 17h, lors de l’inauguration officielle qui se tiendra à l’UCL, Auditoire Studio 11, Place Agora à Louvain-la-Neuve. Lors de cette cérémonie ouverte à la presse, le recteur de l’UCL, Vincent Blondel, ainsi que les 4 vice-recteurs des universités partenaires, s'engageront à accueillir chaque année, une conférence jeunesse à laquelle participera l’un(e) des 14 lauréat(e)s du Prix Nobel de la Paix.

« Dans un contexte de conflits socioéconomiques croissants, nous sommes ravis que nos universités aient trouvé un moyen commun d'outiller les jeunes pour accroître leur capacité à exercer leur citoyenneté », explique Isabelle Ferreras, professeure à l'UCL et coordinatrice de l’événement à l’UCL, au nom des 4 universités partenaires. « Ce projet est particulièrement original vu qu’il implique aussi bien les élèves du secondaire que du supérieur » partage Marek Hudon, professeur à l’ULB. « Ce qui est unique avec Peacejam, c’est que les jeunes y travaillent en compagnie d'autres jeunes, inspirés par un lauréat du Prix Nobel de la Paix » explique Jan Danckaert, vice-recteur à l'éducation et aux affaires étudiantes de la VUB. « PeaceJam, avec son accent sur la paix dans le monde, s'inscrit parfaitement dans l'ambition académique de rechercher un avenir meilleur, quel que soit le contexte politique ou culturel » déclare Peter Lievens, vice-président de la politique internationale de la KU Leuven.

        Plus d’informations sur PeaceJam : http://www.peacejam.org/affiliates/peacejam-belgium/
        Contacts presse :