Piste d’athlétisme indoor : un atout pour l’UCL

Publié le 16 juin 2017


Communiqué de presse - Développement régional UCL

L’UCL se réjouit à l’annonce de la pose de la première pierre de la piste d’athlétisme indoor, projet architectural ambitieux et particulièrement réussi. Selon Marc Francaux, prorecteur aux affaires régionales de l’UCL, « la proximité entre la nouvelle piste d’athlétisme et l’UCL permettra d’accroître la recherche dans le domaine du sport et donnera l’occasion aux étudiants sportifs de haut niveau de l’UCL de s’entraîner à côté de leur lieu d’étude. Bref, un outil au service des sportifs dans leur plus grande diversité. »

Cette piste d’athlétisme indoor, unique en Fédération Wallonie-Bruxelles, constitue un véritable atout pour l’université complète qu’est l’UCL. À l’avenir, l’UCL mettra tout en œuvre pour faire de cette piste d’athlétisme indoor une réussite et permettre aux sportifs de haut niveau, ainsi qu’aux jeunes espoirs, de s’entraîner de manière optimale, pendant toute l’année, et dans les meilleures conditions. Comme prévu dès le départ du projet, cette piste d’athlétisme indoor pourra également être utilisée par les clubs sportifs, les écoles et les étudiants de l’UCL. Cette dernière a toujours souhaité que l’installation puisse contribuer à la fois au développement du sport de haut niveau en Fédération Wallonie-Bruxelles et aux besoins du public en matière d’activité physique.

L’apport de l’UCL dans ce dossier ? L’institution a cédé plusieurs de ses terrains pour la construction de ces nouvelles infrastructures sportives.

L’université propose à ses étudiants sportifs de haut niveau un statut spécifique, le statut PEPS1, qui leur permet de concilier l’exigence du sport de haut niveau et celle des études universitaires. L’UCL est particulièrement fière de pouvoir mettre à disposition de ces étudiants une installation d’excellence telle que la piste d’athlétisme indoor, qui rejoint les installations du complexe sportif de Blocry à proximité immédiate des auditoires, des logements et des lieux de vie étudiants, dont jouissent déjà les étudiants de l’UCL.

La présence accrue de sportifs de haut niveau au sein de l’UCL amènera l’université à renforcer sa recherche dans le domaine du sport, en créant notamment des synergies au sein du monde académique et scientifique, au bénéfice des athlètes, de leur santé et de leur niveau de performance. Cette ambition passe également par le Centre d’Aide à la Performance Sportive (CAPS), initiative interuniversitaire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont l’UCL fait partie, et acteur clé dans  le domaine de la recherche scientifique pluridisciplinaire liée au sport de haut niveau.

Enfin, des compétitions d’athlétisme de haut niveau seront organisées au sein du complexe. Des événements qui vont de pair avec le dynamisme dont fait preuve l’UCL dans l’univers sportif. Avec 500 heures d’activités hebdomadaires proposées pour 18 000 membres affiliés à la carte sport UCL, qu’ils soient étudiants, membres du personnel ou issus des hautes écoles et entités liées à l’institution, l’UCL est la première université francophone en Belgique en termes de pratique sportive, avec un mot d’ordre : l’activité physique et sportive pour le plus grand nombre !

Un dossier qui a réuni différents acteurs du projet : l’UCL, le gouvernement de la Fédération-Wallonie-Bruxelles ; les ministres des sports successifs (A. Antoine, R. Collin et Rachid Madrane ; la ville d’Ottignies-Louvain-la-Neuve.

1 L’UCL propose depuis 25 ans un accompagnement adapté aux étudiants à profil spécifiques, dont les sportifs de haut niveau (ils sont 91 athlètes à l’UCL à bénéficier de ce statut). Des programmes d'accompagnement individualisés sont mis en œuvre : preneur de notes, temps supplémentaire lors des épreuves, examen décalé, etc.

Marc Francaux, prorecteur aux affaires régionales de l’UCL : gsm sur demande