Projets de recherche collectifs

DVLP

 

The project  "Land Rush" - aims to provide a better understanding of how the rush for land is affecting the fabric of society in Central Africa and the local chance for peace and stability. The team is collaborating with academic and civil society partners to adopt an innovative methodological approach in which a simulation game is transformed into community theatre for action-research. Land rush is a game that simulates the complex reality of access to and management of natural resources in developing countries. The developed methodology allows researchers to access people’s hidden transcripts. Researchers and civil society partners can then detect the deeper dynamics in land conflicts and insert a positive dynamic into community building projects.

The team includes researchers of a variety of disciplines and nationalities and collaborates intensively with academic and civil society partners in the South - specifically in South Kivu (DRC) and Rwanda - and in the North. The promotor of the project is An Ansoms, professor in development studies at the Université Catholique de Louvain (Belgium).

Le projet "Land Rush" - envisage de contribuer à une meilleure compréhension de comment la ruée sur la terre affecte le fabrique sociale en Afrique centrale et les opportunités pour la paix et la stabilité. L’équipe collabore avec des partenaires académiques et de société civile pour adopter une approche méthodologique innovatrice à travers laquelle un jeu de simulation est transformé en théâtre communautaire pour la recherche-action. Land Rush est un jeu qui simule la réalité complexe d’accès et de gestion des ressources naturelles dans des pays en développement. La méthodologie développée permet aux chercheurs d’accéder aux transcrits cachés des participants. Les chercheurs et les partenaires de la société civile peuvent alors détecter les dynamiques profondes des conflits fonciers et insérer une dynamique positive dans des projets de construction communautaire.

L'équipe inclut des chercheurs de différentes disciplines et nationalités et collabore intensément avec des partenaires académiques et de la société civile au Sud - particulièrement au Sud-Kivu (RDC) et Rwanda - et au nord. Le promoteur du projet est An Ansoms, professeur en études du développement à l'Université Catholique de Louvain.