Concours et projets participatifs

CULTURE

De la poésie partout et tout le temps, c'est ce que vous proposent cette année Laurence Vieille, le Kot Ardoise, le Photokot et UCLouvain Culture avec 3 projets participatifs !

Le concours photo

Le Photokot vous invite à saisir l'urgence poétique avec votre appareil photo !

  • Prenez connaissance du réglement par ici
  • Envoyez vos clichés à l'adresse urgencepoetique@uclouvain.be
  • Les meilleurs clichés seront exposés au Forum des Halles du 26/2/20 au 19/3/20
  • En plus: un super prix du jury pour le ou la gagnant·e !
  • Fin du concours le dimanche 2 février à minuit

Rejoindre l'événement sur FB

Le concours poésie par SMS

Le Kot Ardoise lance son traditionnel concours de poésie par SMS ! 

  • Envoyez un sms de maximum 160 caractères (espaces compris) au 0485 25 78 58.
  • Langage SMS autorisé
  • Le concours est anonyme. Le ou la gagnant·e sera contacté·e via le numéro utilisé pour écrire le poème.
  • Une seule participation par numéro
  • Un chouette prix à la clé pour le gagnant !
  • Fin du concours le dimanche 29 mars à minuit

Rejoindre l'événement sur FB

Les boites à poèmes et la fresque collective

Vous les avez peut-être déjà aperçues, des cartes postales "Urgence poétique" et des boites à poèmes ont fleuri un peu partout sur les campus de l'UCLouvain. Quelques mots, une longue tirade, longuement réfléchis, illustrés, griffonnés sur le coin d'une table... On attend vos cartes avec impatience !

  • Écrivez vos mots au dos de la carte postale "Urgence poétique" que vous trouverez un peu partout sur les campus et dans les présentoirs UCLouvain Culture
  • Déposez-la dans une des boites à poèmes qui se trouvent, elles aussi, un peu partout sur les campus
  • Les poèmes serviront de base à une grande fresque collective qui sera présentée lors de la Nuit de la Poésie le 19/03/2020 au Musée L

Où trouver la boite la plus proche?

 

"Cultive une vision ample, que chacun de tes regards embrasse le monde. Exprime la vaste clarté du monde extérieur, le soleil qui nous voit tous, la lune qui nous jonche de ses ombres, les étangs calmes dans les jardins, les saules où chantent des grives cachées, le crépuscule tombant au fil de l’eau et les grands espaces qui s’ouvrent sur la mer … marée haute et le cri du héron… Et les gens, les gens oui, tout autour du monde, qui parlent les langues de Babel. Donne-leur une voix à tous."

Extrait de Poésie, Art de l’insurrection par Ferlinghetti.