Les espaces physiques d'apprentissage (2020)

Vangrunderbeeck, P. (dir.),  60 pages.

De nouveaux espaces physiques d’apprentissage, pour quoi faire ?

La nécessité de rénover des espaces physiques pour une nouvelle génération d’apprenant·es du 21e siècle, la prise en compte d’autres courants pédagogiques et l’importance de tenir compte des évolutions technologiques et les nouveaux modes d’interactions générés représentent une occasion unique d’adapter les espaces d’apprentissage et de promouvoir des pratiques d’apprentissage actif différentes et nouvelles.

Repenser les espaces, c’est réaliser que enseignant·es et étudiant·es ont changé de postures, c’est vouloir s’inspirer des expérimentations d’autres institutions, choisir et créer un environnement d’apprentissage, technologique et stimulant, qui soit la manifestation des potentialités qu’offrent aujourd’hui les outils numériques et la vision des supports à l’apprentissage dont bénéficient les étudiant·es. Des espaces plus ouverts dans lesquels l’évolution pédagogique est au centre du débat et les interactions sont réfléchies en fonction des acquis à mobiliser.

C’était l’enjeu de l’École internationale d’été en pédagogie universitaire de 2019 de l’UCLouvain et de l’Université Laval, durant laquelle une trentaine d’enseignant·es se sont rassemblé·es pour mettre en relation espaces et méthodes pédagogiques. Ce cahier est un des résultats de nos échanges et de notre cheminement au travers de plusieurs questions :

  • Quels sont les repères pour l’action ?
  • Quels dispositifs et pour quels effets ?
  • Comment être accompagné·e ?
  • Comment s’inspirer et partager ?
  • Comment évaluer « l’expérience utilisateur » et l’impact sur le dispositif de formation ?
  • Quelles sont les perspectives pour guider le développement des compétences du 21e siècle ?