Recherche

Louvain-La-Neuve

Logo chaire Baron Frère

 

Recherche fondamentale


Les recherches se situent principalement dans les champs de la psychologie du développement, de la psychopathologie du développement et de la psychologie de l'éducation et de l’orthopédagogie. Des liens sont également établis avec des travaux en psychologie de la santé.

De nouveaux modèles théoriques ont été conçus par la Professeure Nathalie Nader-Grosbois, pour fonder des cadres conceptuels et heuristiques sur lesquels se basent les travaux empiriques menés dans l’équipe.

Les travaux concernent des personnes, de tout âge de la vie, présentant

  • diverses situations de handicap, des déficiences intellectuelles, sensorielles, motrices
  • des syndromes génétiques
  • des troubles de développement, comme les troubles du spectre de l’autisme
  • des troubles du comportement, de type internalisés (isolement, retrait, anxiété) et externalisés (agressivité, intolérance, agitation, opposition)
  • diverses situations de vulnérabilité (liée à un milieu socioéconomique ou socio-culturel, des situations de vie ou de conditions de naissances difficiles comme la prématurité, des négligences ou maltraitances…)

ainsi que des personnes présentant un développement typique.

Ils visent à une connaissance approfondie du fonctionnement psychologique, du développement dans les domaines cognitifs, communicatifs, émotionnels, sociaux et des stratégies d'apprentissage et de capacités propices à leur inclusion de ces personnes. Ils s’orientent vers une compréhension de leur bien-être psychologique, de leur qualité de vie, de leur autorégulation et leur autodétermination.

Pour ces différentes cibles de recherche, les travaux considèrent les facteurs de risque et de protection, individuels et environnementaux, ainsi que les variabilités inter- et intra-individuelles.

Ces travaux s’intéressent également aux personnes de l’entourage des différents milieux de vie :

  • la famille, dont les parents, la fratrie, les autres membres proches
  • l’école, de la maternelle au secondaire, ordinaire ou spécialisée, dont les enseignants, les autres élèves
  • les milieux psychoéducatifs et parascolaires
  • les milieux de loisirs, d’activités

Les recherches menées se traduisent, selon des approches quantitatives et qualitatives, sous forme d’études transversales et d’études longitudinales par l’analyse de trajectoires, ainsi que d’études expérimentales. Elles se penchent sur une seule population ou elles comparent une population atypique à une population typique, ou encore des populations présentant des troubles ou syndromes distincts.

 

Recherche instrumentale


Ces priorités concernent également l’amélioration des processus d’évaluation diagnostique, fonctionnelle et développementale, par

  • la création de nouveaux instruments, de questionnaires et de dispositifs avec grilles d’observation
  • l’adaptation d'outils d'observation et d'évaluation et de questionnaires développés récemment.

 

Recherche appliquée


Elles veillent également à l’amélioration des pratiques de prévention et d’intervention par

  • l'optimisation de méthodes d'intervention psychoéducative et psychosociale dont ces personnes sont les bénéficiaires,
  • l’analyse de la littérature relative à l’entraînement et à des programmes d’intervention ‘Evidencebased’,
  • la conception et la vérification de l’efficacité de nouveaux entraînements et programmes d’intervention à objectifs spécifiques à l’égard des jeunes enfants, enfants et adolescents, ainsi qu’à l’égard des personnes de l’entourage, les parents, les enseignants.