2020 : une année qui va à l'essentiel

« Il est des moments où nous retrouver, où vous retrouver, prend un sens tout particulier ». C’est par ces mots que Vincent Blondel, recteur UCLouvain, a ouvert cette cérémonie exceptionnelle de rentrée académique ayant pour titre « Aller à l’essentiel ». Un événement retransmis en direct sur les principaux comptes sociaux de l’université afin d’être suivi par le plus grand nombre en ces temps de mesures sanitaires.

Une plus grande autonomie

Comme à son habitude Jean Hilgers, président du Conseil d’administration de l’UCLouvain, n’a pas mâché ses mots concernant le sous-financement des universités. « Les universités ne peuvent pleinement mener leurs missions qu’en gagnant en autonomie dans leur gestion et dans l’organisation de leurs projets d’enseignement. Lorsque l’on est sous-financé pour faire ce que l’on fait, la seule façon de continuer à viser l’excellence est d’avoir suffisamment de maîtrise sur les moyens dont on dispose et sur les alliances que l’on souhaite nouer. »

Jean Hilgers a remercié notre Administrateur général sortant, Dominique Opfergelt, et souhaité la bienvenue à celle qui va lui succéder : Alexia Autenne.

Travailler ensemble

La ministre de l’enseignement supérieur Valérie Glatigny a pris la parole pour remercier la rectrice et les recteurs de la Fédérations Wallonie-Bruxelles. Ensemble, ils ont beaucoup travaillé en visio-conférence pendant le confinement pour faire face à la crise. Sur la suite des dossiers, elle affirme que « nous ne serons sans doute pas d’accord sur tout mais nous travaillerons ensemble ».

Madame Glatigny, qui sait ce qu’une rentrée à l’UCLouvain signifie pour y avoir étudié à la fin des années 90, se veut rassurante auprès des étudiants et étudiantes en leur promettant de mettre tout en œuvre pour travailler à leur réussite.

La représentation étudiante demande des excuses

Mathilde Fraipont et Henry Maes, co-président·es AGL, ont interpellé les preneurs et preneuses de décisions sur l’élitisme du décret paysage, les inactions face au désarroi de la communauté étudiante pendant le confinement, le financement de l’enseignement, la restriction des numéros d’INAMI, la marchandisation de l’enseignement et la nécessite du lien avec les enseignants et les enseignantes.

« Si nous étudiant·es ne vous rappelons pas l’essentiel, c’est nous qui devrons des excuses aux générations futures », ont-ils conclu.

Refinancer la recherche

La représentation du corps scientifique (CORSCI), Christine Frison et Olivier Malay, a insisté sur la volonté de la communauté universitaire de continuer à s’engager pour répondre aux enjeux actuels. « Nous continuerons à travailler sur ce que nous considérons comme essentiel : le bien-être au travail, les discriminations de genre et la transition écologique et sociale. »

Christine Frison et Olivier Malay ont ensuite abordé la question du sous-financement, appelant notamment à augmenter de manière structurelle le nombre d’assistants et d’assistantes. « Nous vous demandons de ne pas dire qu’il n’y a plus d’argent à cause de la crise. Il y en a largement assez si on ose le chercher ».

Une UCLouvain riche de son personnel

Le vice-recteur à la politique du personnel, Didier Lambert, annonce la création prochaine d’un document de « Politique des ressources humaines » basé sur des valeurs qui résonnent en terme d’engagement.

« L’accent sera placé sur l’accompagnement des trajectoires professionnelles y compris les fins de carrière, la responsabilisation du management et le développement de parcours de formation intégrés pour permettre à chaque membre du personnel de déployer son plein potentiel ».

Autre annonce, la sortie dans quelques semaines de la « Charte pour l’équilibre des temps de vie » et les 10 engagements de l’UCLouvain en la matière.

Rétrospectives et perspectives

Le recteur Vincent Blondel a tenu tout d’abord à féliciter la communauté universitaire pour ces 6 derniers mois qui ont mis tout le monde à rude épreuve. « Nous pouvons être fier·es de ce que nous avons mis en place ces derniers mois et de la solidarité qui a animé nos relations au travail, entre collègues et envers les étudiantes et étudiants. »

L’UCLouvain fêtera son 600e anniversaire en 2025. Le plan stratégique Horizon 600 permettra à l’université de se projeter sereinement vers l’avenir. Il s’articulera en 4 axes pour que l’UCLouvain soit toujours plus ouverte, innovante, collaborative et engagée.

Le Plan de transition de l’université sera débattu et adopté prochainement. « Nos générations sont comptables de l’état à venir de notre écosystème, je le suis aussi devant vous de la transition entamée à l’université ».
Au niveau international, Vincent Blondel rappelle que l’UCLouvain fait désormais partie de l’université européenne Circle U, une révolution de l’enseignement supérieur, sans doute la plus importante depuis la création du programme Erasmus.

« C’est avec confiance et en vous invitant toutes et tous à aller à l’essentiel que je déclare ouverte l’année académique 2020-2021 ».