Objectifs et missions

Un enjeu stratégique : accroître la qualité de la formation des enseignants

Les recherches développées par le centre partagent un enjeu stratégique commun : en développant des connaissances sur les pratiques effectives d’enseignement et d’apprentissage, elles ont pour visée, à court et à moyen terme, d’accroître la qualité de la formation des enseignants et, à travers elle, la qualité de l’enseignement en général. La qualité de la formation initiale et continuée des enseignants exige en effet que les dispositifs et les contenus de formation soient constamment alimentés par un esprit de recherche et, plus particulièrement, soient ancrés dans des recherches en didactique de la discipline. Une initiation des futurs enseignants aux résultats des recherches et à une dynamique de recherche parait indispensable pour former les enseignants dont l’école a besoin, c’est-à-dire des enseignants autonomes, lucides et capables de théoriser leurs pratiques en vue de chercher des solutions adéquates et argumentées aux défis qu’ils auront à affronter dans le cadre de leur profession. En ce qui concerne la formation initiale, cette nécessité est particulièrement évidente à l’heure où les différentes institutions membres du CRIPEDIS s'apprêtent à codiplômer l'ensemble des bacheliers et des masters en enseignement. En ce qui concerne la formation continuée, la responsabilité des pédagogues et des didacticiens de l’UCLouvain est grande compte tenu de leur engagement dans le CECAFOC, où chaque enseignant est tenu d’effectuer une partie de ses formations annuelles.

 L'UCLouvain doit donc pouvoir montrer clairement qu’en son sein est développée une recherche interdisciplinaire et disciplinaire de qualité, en formation des enseignants et en didactique, en vue :

  • d’alimenter et d’enrichir réellement la formation initiale et continuée des enseignants ;

  • d’améliorer la qualité de l'enseignement dans les classes (pour l'enseignement fondamental, l'enseignement secondaire, l’enseignement supérieur et pour d’autres secteurs) ;

  • d’aider à orienter les choix de réforme des programmes d’études.