Pédagogie, aide à la réussite, nouvelles formations, l’UCL est en constante évolution

Publié le 08 mai 2017


Ci-dessous, vous trouverez les dernières nouveautés UCL en matière d’enseignement, d’aide à la réussite, de pédagogie, etc. Autant d’initiatives destinées à améliorer le parcours des étudiants et la formation offerte par l’UCL.

FORMATION

Dès la rentrée 2017, quatre nouveaux masters vont voir le jour à l’UCL : un triple master [120 crédits] en science des données, un master de spécialisation en études du genre,  un master de spécialisation en action humanitaire internationale et un master de spécialisation en cultures visuelles. De son côté, le master en interprétation étendra le choix de langues à la Langue des signes du français de Belgique.

  • Master en sciences des données (big data)

L’UCL proposera, dès la rentrée 2017-2018, un nouveau master en science des données, avec deux orientations, l’une en statistique, l’autre en technologies de l’information.  Ce master résulte d'une synergie entre plusieurs domaines d'enseignement et d'activités de l'UCL, spécifiquement l'informatique, la statistique et les mathématiques appliquées (trois piliers forts de l'UCL). L’idée est donc de les fédérer en un tout cohérent. L’objectif ? Apprendre aux étudiants UCL qui le désirent à utiliser et gérer ces masses de données auxquelles la société a de plus en plus accès.
Pourquoi ce master ? La science des données (data science) fait l'objet d'une véritable révolution tant technique que sociétale. L’exploitation intelligente de ces données peut aider dans de nombreux processus de décision, et ainsi créer de la valeur ajoutée significative pour la société.

Qui (presse) ?
Johan Segers, professeur à l’Ecole de statistiques, biostatistiques et sciences actuarielles de l’UCL, 010 47 43 11, johan.segers@uclouvain.be  
Michel Verleysen, doyen de l’Ecole Polytechnique de Louvain et coordinateur du master en Big Data : 010 47 25 51 ou gsm sur demande
  • Master en interprétation – langue des signes

Dès septembre 2017, l’UCL sera la seule université belge francophone à proposer un master en interprétation en langue des signes. Pour ce faire, la Louvain School of Translation and Interpreting, spécifique à la traduction et à l’interprétation, vient de se doter du matériel spécifique. 10 cabines d’interprétation high-tech, caméras et écrans à l’appui, permettront aux futurs étudiants de visualiser leurs prestations et de se corriger en temps réel. Ce master formera des interprètes bi-actifs, soit la capacité de traduire du français vers la langue des signes et inversement.
Outre le master en interprétation en langue des signes, l’UCL organisera également, dès septembre 2017, un master en traduction anglais / langue des signes vers le français. Là aussi, l’UCL sera la seule université belge francophone à proposer ce master.

Qui (presse) ?
Philippe Hiligsmann, doyen de la Faculté de philosophie, art et lettres : 010 47 48 53 ou gsm sur demande
Thierry Haesenne, prof. de langue des signes à l’UCL : thierry.haesenne@uclouvain.be
  • Master de spécialisation en études du genre

En septembre 2017, un nouveau master de spécialisation en études du genre sera proposé aux étudiants. Il s’agit d’une première en Belgique francophone, puisque les six universités francophones s’associent pour créer ce master interuniversitaire, coordonné par l’UCL. Il s’agira d’étudier les rapports sociaux entre les sexes, en suivant des cours comme : méthodes de recherches sur le genre (UCL), sexualités, genres et sociétés (ULB), genre et travail (ULg), philosophies féministes et de genre (UNamur), sciences sociales et de genre (Université Saint-Louis Bruxelles ) ou encore genre et corps (UMons). Ces cours du tronc commun seront enseignés à l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, à Bruxelles.

Qui (presse) ?
Sarah Sepulchre, professeure de communication à l’UCL, 010 47 27 35 ou gsm sur demande, sarah.sepulchre@uclouvain.be
Tania Van Hemelryck, conseillère du recteur à la politique du genre, 010 47 49 69 ou gsm sur demande
  • Master de spécialisation en action humanitaire internationale

Dès la rentrée 2017, l’UCL proposera un nouveau master de spécialisation en action humanitaire internationale. Elle est la seule université en FWB à proposer ce type de cursus.
Ce programme, résolument interdisciplinaire et auquel sont associés des professeurs et experts de renommé internationales, dont notamment Olivier De Schutter, permettra aux étudiants de mobiliser les connaissances fondamentales de différentes disciplines pour mener une analyse des situations d’action humanitaire internationale et les amener à maitriser les enjeux et problèmes auxquels est confrontée l’action humanitaire.

Qui (presse) ?
Catherine Gourbin, responsable académique du master en action humanitaire internationale, 010 47 41 63, catherine.gourbin@uclouvain.be
Olivier De Schutter, professeur de droit international à l’UCL, gsm sur demande, olivier.deschutter@uclouvain.be
  • Master de spécialisation en cultures visuelles

Dès la rentrée 2017, l’UCL proposera un nouveau master en cultures visuelles unique en Belgique. Ce master de spécialisation (60 crédits) entrecroise les apports de l’Histoire de l’art et des Sciences de l’information et de la communication. Dans un monde où l’image, sous ses formes multiples, occupe une place centrale, ce master entend répondre à de réels besoins en termes de formation à l’analyse des images et de compréhension des enjeux de fascination et de crainte suscités par celles-ci. Ce nouveau programme a pour ambition de rapprocher les perspectives historiques et contemporaines, avec une attention portée à l’ensemble des mediums iconiques (peinture, estampe, photographie, cinéma, télévision, bande dessinée, image numérique…) envisagés dans leurs interactions.
Ce master vise à former des spécialistes des univers visuels tant anciens que contemporains en mesure d’exercer leurs compétences dans les domaines culturel, artistique, scientifique et économique.

Qui (presse ?
Ralph Deconinck, professeur en histoire de l’art à l’UCL, 010 47 91 88, gsm sur demande, ralph.dekoninck@uclouvain.be
Sébastien Févry, professeur de communication à l’UCL, 065 32 34 96, sebastien.fevry@uclouvain.be
  • Les MOOCs

L’UCL a été précurseur (et longtemps seule université belge) dans l’enseignement des MOOCs (massive open online courses), dès 2014. Elle fait partie des 51 universités sélectionnées dans le monde (comme Harvard, Oxford et le MIT), pour faire partie de l’aventure edX, plateforme la plus renommée en matière de MOOCs. Cette année, une nouveauté de taille a vu le jour à l’UCL : le lancement de MicroMasters sur edX. C’est une opportunité de suivre un master, en partie chez soi, via des MOOCs, et en partie sur les bancs de l’université (si les conditions d’accès sont réunies).
L’objectif ? Inciter le grand public à continuer à se former, tout en raccourcissant la durée de l’apprentissage en auditoire. Ou comment allier la formation à la vie professionnelle et privée. 

2 MicroMasters UCL, l’un en droit, l’autre en management :

  • International Law MicroMasters, soit 4 MOOCs en anglais, donnés notamment par Olivier De Schutter et Pierre d’Argent. Ce MicroMasters edX permettra d’obtenir des dispenses de cours dans le master de spécialisation en droit international ;
  • Management MicroMasters, soit 6 MOOCs en français. Ce MicroMasters edX permettra de valider un certain nombre de crédits dans différents masters organisés par la Louvain School of Management.  

Une autre nouveauté en 2017 à l’UCL : les Erasmus virtuels, soit des échanges de crédits entre universités européennes offrant des MOOCs, ce qui permet aux étudiants de suivre des cours d’autres campus, à l’EPFL (Lausanne), l’Universidad Carlos II (Madrid) ou à la KTH (Stockholm), par exemple.

Infos : https://uclouvain.be/fr/universite-numerique/moocs
Qui (presse) ?
Françoise Docq, coordinatrice des Moocs UCL : 010 47 85 48 ou gsm sur demande, francoise.docq@uclouvain.be
Yves Deville, conseiller du recteur à la politique numérique de l’UCL : 010 47 20 67 ou gsm sur demande, yves.deville@uclouvain.be
  • Les études d’ingénieur, pour les filles « ingénieuses » aussi !

 L’Ecole Polytechnique de Louvain (EPL) de l’UCL, forme des futurs ingénieurs et « ingénieuses » ! Ces études sont réputées pour être des « études pour garçons », un cliché que l’UCL voudrait démonter. L’Université adopte donc une politique pour la mixité au sein de cette faculté, et démontre que les filles y ont bien leur place et qu’elles y apportent beaucoup !

Caroline Sautelet, étudiante en 1e master en mathématiques appliquées à l’EPL, nous explique sa vision de la mixité au sein des études en ingénierie: « On n’a pas forcément la même vision des problèmes, on n’a pas la même manière de travailler. Les filles ont tendance à peut-être mieux organiser le travail, elles sont un peu comme le chef d’orchestre du groupe ! Les garçons apportent aussi d’autres choses, ils sont parfois plus compétitifs. Je pense que la mixité apporte beaucoup, chaque sexe a quelque chose à apporter à l’autre. » 

En plus de mettre en place un nouveau master en études du genre, l’UCL tente de sensibiliser les (futurs) étudiants et professeurs aux principes de mixité et d’égalité. A l’Ecole polytechnique de Louvain, une brochure est publiée sur ce thème et des événements sont organisés, pour permettre aux « filles ingénieuses » d’échanger sur leurs expériences.

Témoignage d’une étudiante à l’EPL : https://uclouvain.be/fr/facultes/epl
Qui (presse) ? Patrick Mertès, directeur administratif de l’Ecole Polytechnique de Louvain, 010 47 24 64, patrick.mertes@uclouvain.be

FORMATION CONTINUE

La formation continue à l’UCL, ce sont plus de 150 programmes à horaires décalés ou adaptés à destination des adultes actifs qui souhaitent continuer à se former. Focus sur 4 nouvelles formations certifiantes :

  • Formation pour maitriser le logiciel BIM

L’UCL est la seule université en Belgique à proposer une formation certifiante destinée à maitriser le logiciel BIM. Dans le secteur de la construction, la coordination entre les différents acteurs d’un projet est essentielle. Le système BIM est donc devenu incontournable pour faciliter la collaboration entre les différents acteurs du projet (le maitre d’ouvrage, le maitre d’œuvre le bureau d’étude, etc). Le logiciel est un processus de travail collaboratif sur une maquette numérique, qui réunit tous les intervenants d’un projet de bâtiment, de la conception à l’exploitation. Une formation conçue avec l'expertise du CSTC et de l'ECAM, et en partenariat avec l'Eurometropolitan e-Campus.
A qui s’adresse cette formation ? Aux professionnels exerçant la profession d’architecte, d’ingénieur architecte ou d’ingénieur de bureau d’études, les maîtres d’œuvre, les maîtres d’ouvrage public ou privé, les gestionnaires de grands ensembles, du secteur privé ou du secteur public, les entrepreneurs (ingénieurs, gestionnaires de chantier…), qui souhaitent aborder une démarche de travail collaboratif, afin de répondre de manière optimale à l’ensemble des exigences techniques, réglementaires et environnementales, à l’aide d’un système d’information interopérable.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/iufc/bim-conception-et-gestion-integrees.html
Qui (presse) ?
Jean-Pierre Couwenbergh, responsable académique de la formation BIM, conception et gestion intégrées, 069 25 03 03 ou gsm sur demande
Pierre Latteur, responsable académique de la formation BIM, conception et gestion intégrées, 010 47 20 61 ou gsm sur demande, pierre.latteur@uclouvain.be
  • Formation sur l’islam dans le monde contemporain

L’UCL et l’USL-B proposent une formation continue novatrice, à ce jour toujours originale en Europe, consacrée à l’islam, et en particulier à sa dimension proprement religieuse, à ses expressions intellectuelles, culturelles et sociales. Celles-ci sont étudiées en croisement avec les différentes sciences humaines, dans une logique aussi bien de réflexion théologique que d’analyse critique et d’ancrage dans le contexte belge et européen.Elle est assurée par des académiques et des experts de disciplines et d’horizons diversifiés, provenant de plusieurs pays. Cette année, la formation a eu un grand succès, elle comptait 60 inscrits aux profils les plus variés.

Infos :  https://uclouvain.be/fr/instituts-recherche/iacchos/cismoc
Qui (presse) ?
Brigitte Maréchal, directrice du CISMOC (Centre Interdisciplinaire d'Etudes de l'Islam dans le Monde Contemporain) de l’UCL, 010 47 42 51 ou gsm sur demande
  • Formation sur la nutrition du sportif

En janvier 2017, un nouveau certificat sur la nutrition du sportif a été mis en place à l’UCL. Ce programme de formation continue est réservé aux professionnels du sport, aux entraîneurs, aux accompagnateurs sportifs ou encore aux diététiciens, n’ayant pas toujours les connaissances qui leur permettent d’appréhender les spécificités liées à la pratique sportive. L’objectif ? Développer leurs connaissances scientifiques en matière de physiologie et de nutrition des personnes pratiquant une activité sportive et cela, en fonction du type de sport, du sexe, de l’âge, du niveau sportif et du contexte. La formation est donnée par une équipe enseignante composée d’académiques et d’experts de terrain venant de Belgique et de l’étranger.

Infos : https://uclouvain.be/fr/facultes/fsm/fc-fsm/nutrition-du-sportif.html
Qui (presse) ?
Louise Deldicque, professeur à l’UCL et responsable académique du programme, 010 47 44 43, louise.deldicque@uclouvain.be
  • Formation « Junior Data Analyst »

Les demandeurs d’emploi et jeunes diplômés en sciences humaines et sociales, mais également, toutes les personnes devant faire face aux usages toujours plus diversifiés de l’analyse de données et de la communication qui en découle, ont vu leurs horizons s’élargir en 2016 avec la création d’un certificat universitaire en Junior Data Analyst à l’UCL, une première en FWB.
Ce certificat unique est encadré à la fois par des formateurs expérimentés, mais aussi par des professionnels du milieu, il mêle ateliers pratiques et nouvelles pédagogies ; une véritable opportunité d’entrer dans un marché porteur pour un public qui n’y aurait pas forcément accès autrement. Les objectifs de ce certificat ? Ils sont multiples et permettent aux participants d’ajouter un panel de compétences supplémentaires à leur CV. Citons la maîtrise des outils d’analyse de données, la compréhension des enjeux et des limitations de méthodes utilisées en business intelligence ou encore la capacité à jouer le rôle d’intermédiaire entre le monde des affaires, l’informatique et la statistique en entreprise.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/iufc/junior-data-analyst.html
Qui (presse) ?
Christian Ritter, responsable académique du certificat en Junior Data Analyst de l’UCL, gsm sur demande

ENSEIGNEMENT INCLUSIF

  • Statut PEPS

PEPS en quelques chiffres+ de 300 étudiants PEPS à l’UCL ● 215 étudiants porteurs de handicap, trouble, maladie ● 91 étudiants sportifs ● 4 étudiants artistes ● 15 étudiants entrepreneurs/créateurs d’activité ● Dès la rentrée 2016-2017, 5 étudiants golfeurs de haut niveau

L’UCL propose, depuis 25 ans, un accompagnement adapté aux étudiants à profils spécifiques. Concrètement, le statut PEPS s’adresse aux étudiants porteurs de troubles, maladie ou handicap, ainsi qu’aux étudiants athlètes, sportifs de haut niveau, artistes ou entrepreneurs. Il leur permet de bénéficier d’un aménagement de leur cursus sans que le niveau d’exigence académique soit revu à la baisse : une réorganisation des horaires, des locaux particuliers mis à disposition, des modalités de présentation d’examens adaptées, avec du temps supplémentaire, ou encore un soutien pédagogique plus soutenu, avec preneurs de notes, etc. Murielle Sack, coordinatrice du service Aide-Handi de l’UCL, a pour tâche de coordonner les différentes initiatives pédagogiques mises en place. Dans chaque faculté de l'UCL, une personne est en effet dévolue aux étudiants à besoins spécifiques.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/peps
Qui (presse) ?
François Braghini, coordinateur statut PEPS pour l’UCL : 010 47 86 87 ou gsm sur demande
Didier Lambert, vice-recteur aux affaires étudiantes de l’UCL : gsm sur demande
  • Un auditoire, tous différents !

A l’UCL, les auditoires sont un lieu de rassemblement d’un public étudiant de plus en plus « diversifié », tant au niveau des nationalités, cultures, langues, religions, âges ou des parcours. Un défi actuel pour l’université ? Tenir compte de cette hétérogénéité dans l’enseignement ! Et donc, dans les interactions entre les étudiants et les enseignants, assistants et conseillés. Pour discuter de ce sujet, l’UCL rassemble ses membres lors d’une après-midi formation. Le partage des expériences y est primordial, et l’analyse de ces échanges permettra aux enseignants d’innover dans leurs pratiques d’enseignement. Une initiative du projet Higher Education for You too (HE4U2) et du Louvain Learning Lab !

Qui (presse) ?
Amandine Bernal,  amandine.bernal@uclouvain.be
Benoît Raucent, président du Louvain Learning Lab de l’UCL : gsm sur demande

AIDE À LA RÉUSSITE

  • Guide pour se préparer à l’enseignement supérieur

Se préparer à l’enseignement supérieur ? Ça ne s’improvise pas ! Le Centre d’Information et d’Orientation de l’UCL (CIO) l’a bien compris et propose aux élèves du secondaire un nouveau cahier de sa collection pour appréhender au mieux le passage du statut d’élève à celui d’étudiant. Un passage synonyme de nouveaux défis pour ces jeunes. A travers une mise en page dynamique et humoristique, ce cahier leur propose des outils de questionnement et des pistes d’actions concrètes, dès la 5ème et la rhéto.  
Infos : Le cahier n°4 « Se préparer à l’enseignement supérieur » fait partie de la collection « Les cahiers du CIO ». Moyennant 5 euros, cette publication est disponible au CIO (3 rue Paulin Ladeuze, B-1348 Louvain-la-Neuve), ou sur commande en ligne : www.cio-eboutique.be/cahiers-cio et www.uclouvain.be/cio-publications

Qui (presse) ?
Laurence Pirot, psychologue d’orientation au Centre d’Information et d’Orientation de l’UCL (CIO), 010 47 27 32, laurence.pirot@uclouvain.be
  • Passeports pour le bac

Organisés durant les premières semaines après la rentrée, les Passeports pour le bac sont des tests permettant aux étudiants d’évaluer les compétences qu’ils ont acquises durant leurs années de secondaire. L’objectif ?  Mesurer s’ils maitrisent les prérequis nécessaires pour suivre les cours à l’université. Ces tests, en ligne ou standards, sont choisis selon leur futur programme d’études, et vont de l’anglais à la culture générale, en passant par l’expression écrite, la biologie, la chimie, etc. Les résultats n’entrent pas dans l’évaluation finale de ces étudiants mais leur permettent de se rendre compte de leur niveau, et de pouvoir assister aux activités d’aide proposées durant l’année.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/passeports-pour-le-bac.html
Qui (presse) ?
Philippe Parmentier, directeur de l'Administration de l'enseignement et de la formation, 010 47 88 42 ou gsm sur demande
  • Une semaine « SMART » à l’UCL pour booster l’aide à la réussite

Suite au décret « paysage », le premier quadrimestre compte une semaine de plus que le second. Soit, une semaine que l’UCL a décidé de mettre à profit pour renforcer l’aide à la réussite auprès des étudiants de première année. On leur propose donc des activités différentes des cours habituels. Pas de « semaine blanche », mais bien une semaine « SMART » pour « Semaine Multisites pour l’Aide à la Réussite et la Transition » ! Une initiative unique en FWB sur les trois principaux sites de l’UCL (Louvain-la-Neuve, Woluwe et Mons). Au programme ? Des conférences, des séminaires, des rencontres avec invités extérieurs, des visites d’entreprises, des ateliers blocus, monitorat, remédiation, tests, réalisation de projets, etc.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/semaine-smart.html
Qui (presse) ?
Marc Lits, prorecteur à l’enseignement de l’UCL, 010 47 88 10 ou gsm sur demande
  • Pack en bloque : le blocus assisté de l’UCL

Les premiers blocus ne sont pas toujours faciles ! Quelles sont les astuces pour réussir ? C’est la question que se posent de nombreux étudiants en bac1. C’est pour cette raison que l’UCL a mis en place l’opération « Pack en bloque », qui propose aux étudiants de l’UCL un blocus accompagné chaque année durant la première semaine de Pâques, sur les différents sites de l’UCL : à Louvain-la-Neuve, Bruxelles Woluwe, Bruxelles Saint-Gilles et Mons.
L’objectif ? Développer l’autonomie des étudiants. Les accompagnants pédagogiques de l’UCL organisent, tout au long de la semaine, des ateliers pour les aider à réaliser un planning d’étude ou encore à gérer leur stress. Les équipes UCL ont créé un journal de bord, pour permettre aux étudiants d’y réaliser leur planning. Certains moments sont consacrés à l’étude, d’autres à la détente. Les étudiants sont répartis en petits groupes dans des locaux au sein de chaque faculté de 8h30 à 20h. Mais Pack en bloque, ce n’est pas seulement l’étude ! Les étudiants sont conscientisés sur les bienfaits d’avoir une alimentation saine, et de s’aérer l’esprit ! Les restaurants universitaires de l’UCL prévoient des repas équilibrés toute la semaine, et les étudiants ont l’opportunité de participer à des séances de relaxation, ainsi qu’à des activités sportives et culturelles.

Qui (presse) ?
Florence Vanderstichelen, directrice du service d’aide aux étudiants de l’UCL : 010 47 24 38 ou gsm sur demande
Patricia Vandamme, conseillère pédagogique UCL (LLN) : 010 47 90 38 ou gsm sur demande
Sandrine Ntamashimikiro, conseillère pédagogique UCL (Woluwe), 02 764 72 42 ou gsm sur demande
Jean-François Rondeaux, conseiller pédagogique UCL (Saint-Gilles) : gsm sur demande
Maxime Lahoux, directeur du service administratif en support aux étudiants de l’UCL Mons : gsm sur demande

PÉDAGOGIE

  • Wooclap : une question en auditoire, une réponse via smartphone

Dans le cadre de son projet d’Université numérique, l'UCL met à disposition de tous ses enseignants un nouvel outil interactif : Wooclap. Réalisé par le Louvain Learning Lab, Wooclap est un véritable laboratoire vivant de la pédagogie active et innovante. Son objectif ? Faciliter la participation et l'interaction entre l’enseignant et les étudiants. Cet outil permet, en réponse à une interpellation du professeur, de collecter et traiter instantanément les réponses émises par les étudiants dans l’auditoire, grâce à l’utilisation du WIFI ou à l’envoi de SMS. Paul Bertrand, professeur d’histoire à l’UCL a pu tester cette application : « Wooclap, c'est un décapsuleur d'idées. Il permet aux étudiants de communiquer avec rigueur et honnêteté, dans l'anonymat, avec leurs condisciples, avec les enseignants, autour des enseignements, du savoir, de leur ressenti et de leurs connaissances. »

Infos : http://www.uclouvain.be/unumerique
Qui (presse) ?
Benoît Raucent, président du Louvain Learning Lab de l’UCL : gsm sur demande
Paul Bertrand, professeur d’histoire à l’UCL, utilisateur de Wooclap : gsm sur demande 
Yves Deville, conseiller pour l’université numérique auprès du recteur de l’UCL : gsm sur demande
Sebastien Lebbe, cofondateur de Wooclap : gsm sur demande
  • Ortalia : une plateforme UCL qui donne des cours d’orthographe

Notre orthographe laisse parfois à désirer ? L’UCL vient de mettre au point, en collaboration avec la société Altissia, un logiciel destiné à améliorer les compétences orthographiques. Son nom ? Ortalia. Sa spécificité ? Il s’agit d’un outil inédit qui dispense des dictées en ligne avec correctifs automatiques et explication des erreurs. Il permet, à force d’entraînement, d’améliorer sa maîtrise de l’orthographe. Cet outil, issu des recherches du centre automatique du traitement du langage de l’UCL, est rendu public grâce à la société Altissia qui vient de lui donner vie dans une interface ludique et originale. Ce « coach » disponible 24h/24 et 7j/7 est désormais au service des étudiants, des professionnels ou de tout passionné de la langue française qui veut améliorer sa maîtrise de l’orthographe. L’outil est mis gratuitement à la disposition des étudiants et du personnel de l’UCL. Quant à la version payante, elle est accessible au grand public, avec un intérêt particulier pour l’enseignement supérieur et secondaire.

Infos :  www.ortalia.com  
Qui (presse) ?
Cédrick Fairon, directeur du Centre automatique du traitement du langage (CENTAL) de l’UCL : gsm sur demande
  • Les « classes d’innovation » pour apprendre à lancer un projet

Afin d’aider les étudiants à réaliser leurs projets d’innovation de la meilleure manière qui soit, la Chaire d’innovation internationale Lhoist Berghmans donne aux étudiants en 2ème master l’opportunité de suivre des classes d’innovation. Elles font désormais officiellement partie intégrante des cours à option disponibles. Durant ces classes d’innovation, les étudiants plongent dans le monde trépidant de l’innovation à l’échelle internationale. Une opportunité en or pour apprendre à conduire un processus d’innovation individuellement et en groupe, en relevant un défi concret : concevoir et prototyper un projet à forte valeur ajoutée en termes d’innovation technologique et sociétale.

Infos : https://uclouvain.be/fr/facultes/epl/actualites/les-classes-d-innovation-ont-commence.html
Qui (presse) ? Benoît Raucent, directeur du Louvain Learning Lab de l’UCL : gsm sur demande
Quentin d’Aspremont, coordinateur de l’Open Hub, 010 47 22 75 ou gsm sur demande

SPORT

Le sport à l’UCL en quelques chiffres1 carte sport ● 18 000 membres ● + de 90 sports proposés ● 500 heures d’activités sportives, encadrées par 180 moniteurs et 30 coaches ● 91 étudiants sportifs de haut niveau ● 30 équipes universitaires ● 40 évènements sportifs chaque année ● 7 kots-à-projets sportifs (10 Miles, 24h vélo, Made In Alma).

  • La nouveauté pour l’UCL sport ?

Un partenariat avec le Brabant wallon, la mise en place de nouveaux équipements, ainsi qu’une nouvelle mascotte, la Louve1 ! « Le Brabant wallon, de par sa jeunesse, son dynamisme et sa volonté de valoriser le sport et l’éducation, est en adéquation parfaite avec la philosophie du service des sports de l’UCL » indique son directeur, Nicolas Gilson.

  • L’UCL, université sportive n°1 en Belgique

L’année dernière, l’UCL a reçu le titre de meilleure université sportive de Belgique. En matière de compétitions sportives interuniversitaires, l’UCL est l’université la plus active… et la plus primée, toutes universités belges confondues, côté FR comme côté NL. La preuve en chiffres : durant la saison 2015/2016, lors des championnats francophones et nationaux, l’UCL a obtenu 38 médailles d’or, 34 médailles d’argent et 20 médailles de bronze dans les disciplines collectives et individuelles.

  • Des infrastructures sportives à la pointe à l’UCL

L’UCL dispose d’une des meilleures offres sportives de Belgique ! Plus de 90 disciplines différentes, encadrées, dans des infrastructures top niveau accessible par une carte sport rassemblant 18 000 membres (pour seulement 50 € par an pour les étudiants et le personnel UCL). Des infrastructures extérieures complètent l’offre : piste finlandaise autour du lac de LLN, des appareils extérieurs de musculation, un parcours de disc golf, etc. L’activité physique est entrée dans le modèle de l’étudiant UCL et participe à son équilibre et son bien-être.

Infos : https://uclouvain.be/fr/etudier/sport
Qui (presse) ?
Nicolas Gilson, directeur du service des sports de l’UCL : gsm sur demande