Neil Turok

Le prochain Einstein sera formé sur le continent africain

Né en 1958 {59 ans) à Johannesburg, - Afrique du Sud PhD Imperial College - London

Director - Perimeter lnstitute for Theoretical Physics - Canada

Mike and Ophelia Lazaridis Niels Bohr Chair in Theoretical Physics - Perimeter lnstitute

Founder -African lnstitute for Mathematical Science {AIMS) Chair of Mathematical Physics - University of Cambridge

Physicien-théoricien, mathématicien, astrophysicien-cosmologiste

Physicien théoricien et mathématicien, un astrophysicien et cosmologiste de l'univers primordial, jouissant d' une grande renommée internationale dans ces domaines de recherche fondamentale par des contributions originales lui ayant valu plusieurs distinctions internationales prestigieuses. Il a collaboré avec les plus grands noms de ces domaines, tel Stephen Hawking. Il a largement contribué aux études de modèles d'inflation de l'univers. En particulier il a prédit la polarisation du rayonnement fossile primordial CMB (Cosmic Microwave Background) telle que mesurée et confirmée ensuite par les Satellites WMAP et PLANCK.

Nommé Full Professor à l'Universit é de Princeton (USA) à 36 ans, Neil Turok devient à 39 ans le titulaire de la Chaire en Physique mathématique de l'Université de Cambridge (UK). Depuis 2008 Neil Turok est le Directeur du Perimeter lnstitute (Waterloo, Canada), le plus grand et important institut de recherche en physique théorique aujourd'hui au monde.

Aux heures les plus difficiles de l'histoire d' Afrique du Sud, la famille de Neil Turok prit parti contre le régime de l' apartheid aux côtés de Nelson Mandela et de l'ANC, les conduisant finalement en exil. C'est dans ce contexte que Neil, avec audace et conviction, a mis sa réputation internationale d'académique et de scientifique de premier plan au service d'une stratégie de développement scientifique et technologique du continent africain sur le long terme et menée d'abord par l'Afrique. Ancré dans un projet profondément visionnaire ayant comme but la fondation d'un réseau d'instituts d'excellence académique et de recherche traversant tout le continent africain - le African lnstitute for Mathematical Sciences (AIMS)-, Neil inaugura modestement en 2003 le premier Institut dans un ancien hôtel désaffecté à Muizenberg/Cape Town. Au fur et à mesure ces Centres AIMS sont adjoints de centres de recherche en symbiose avec le tissu universitaire du pays dans lequel le Centre AIMS est implanté. Pour encourager une nouvelle génération de jeunes africains à oser le pari avec lui, Neil lança le projet du Next Einstein Initiative (NEI) et reçut le soutien non seulement de plusieurs fondations et Universités de renom, mais aussi directement de chefs d'état tant au Sud qu'au Nord. Visant à terme 20 Centres, aujourd'hui le réseau compte 6 Centres d'excellence (Afrique du Sud, Sénégal, Ghana, Cameroun, Tanzanie, Rwanda) avec d'autres sur le point de voir le jour. Près de 1500 jeunes scientifiques africains y ont déjà trouvé un lieu de formation post-graduée en de nombreuses disciplines scientifiques par des enseignements avancés dignes des meilleures universités et assurés par des académiques de renom originaires du monde entier et d'Afrique, leur offrant ainsi un tremplin pour une carrière en sciences et technologies leur restant sinon inaccessible encore en Afrique.

Cette vision fédératrice est désormais coordonnée au travers d' AIMS-NEI et du Next Einstein Forum (NEF) installés au Rwanda, qui rassemble et initie de nombreux efforts et projets porteurs d'avenir. Depuis leurs débuts AIMS, NEI et NEF ont affiché leur ferme détermination à donner à la femme africaine et à la femme scientifique la place centrale qui lui revient dans toutes leurs ambitions et toutes leurs actions pour la concrétisation du développement du continent africain. Dans les sélections d'étudiants tous les efforts sont faits afin d'atteindre une parité hommes-femmes. La AIMS Women in STEM Initiative (AIMSWIS)  a ainsi été mise en place.

Neil Turok inscrit toute son action de scientifique et d'académique de renom au service d'une vision qui considère le développement intégral de l'humain dans son histoire, en y incluant avec force et sans concession toute l'Afrique et ses futures générations selon une approche réellement globale et internationale, ouverte sur le monde.

Publications:

A son actif, plus de 225 publications (h=70; 37 publications avec plus de 100 citations) et plusieurs ouvrages de vulgarisation.

Prix et distinctions :

  • Fellow of the Royal Society of Canada
  • Lane Anderson Awa rd for science writing
  • Fellow in the Canadian ln stitut e for Advanced Research (CIFAR) Cosmology and Gravity Program Technology, Entertainment, Design (TED) Prize - 2008
  • Gerald Whitrow Lectureship of the Royal Astronomical Society, UK
  • James Clerk Maxwell Medal -
  • John Torrence Tate Medal for Internat ional Leadreship in Physics -American lnsti tut e of Physics
  • Honorary Fellowship, lnstitut e of Physics, UK
  • Packard Fellowship for Science and Engineering
  • Alfred P. Sloan Foundation Fellowship

DHC et distinctions universitaires:

  • Senior Fellow at Massey College in the University of Toronto
  • Honorary Doctorate, StellenboschUniversity, South Africa
  • Honorary Doctorate, Saint Mary's University, Halifax, Canada
  • Honorary Doctorate, Nelson Mandela Metropolitan University, South Africa
  • Honorary Doctorate, Rhodes University, South Africa
  • Honorary Doctorate, Universit y of Guelph
  • Honorary Doctorate, Heriot-Watt University, Edinburgh
  • Honorary Doctorate, University of Ottawa
  • Massey lecturer - 2012

Sources:

https:/ /www.perimeterinstit ute.ca/ peop le/ Neil-Turok

https:/ /www.ted.com/speakers/neil turok

https://en.wikipedia.org/ wiki/Neil Turok